[cmsms_row data_width= »boxed » data_padding_left= »3″ data_padding_right= »3″ data_color= »default » data_bg_color= »#ffffff » data_bg_position= »top center » data_bg_repeat= »no-repeat » data_bg_attachment= »scroll » data_bg_size= »cover » data_bg_parallax_ratio= »0.5″ data_color_overlay= »#000000″ data_overlay_opacity= »50″ data_padding_top= »0″ data_padding_bottom= »50″][cmsms_column data_width= »1/1″][cmsms_heading type= »h1″ font_family= »Roboto+Condensed:400,400italic,700,700italic » font_size= »40″ font_weight= »bold » font_style= »normal » text_align= »center » target= »self » custom_colors= »true » color= »#6fb500″ margin_top= »0″ margin_bottom= »20″ animation_delay= »0″]Qu’avons-nous fait pour que les jeunes trouvent leur place dans la société ?[/cmsms_heading][cmsms_text animation_delay= »0″]

Compétent pour l’apprentissage et la formation continue des demandeurs d’emploi, le conseil régional accueille les jeunes Rhônalpins à une période charnière de leur vie. Les écologistes ont œuvré pour favoriser leur autonomie et les aider à choisir leur avenir.

[/cmsms_text][cmsms_social facebook= »true » twitter= »true » google= »true » type= »horizontal » animation_delay= »0″][cmsms_image align= »center » animation= »fadeIn » animation_delay= »0″]1474|https://bilan-rhonealpes.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/672/files/2015/03/dessinjeunesse1501.jpg|full[/cmsms_image][/cmsms_column][/cmsms_row][cmsms_row data_width= »boxed » data_padding_left= »3″ data_padding_right= »3″ data_color= »default » data_bg_color= »#ffffff » data_bg_position= »top center » data_bg_repeat= »no-repeat » data_bg_attachment= »scroll » data_bg_size= »cover » data_bg_parallax_ratio= »0.5″ data_color_overlay= »#000000″ data_overlay_opacity= »50″ data_padding_top= »0″ data_padding_bottom= »50″][cmsms_column data_width= »1/4″][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2014/12/16/partir-pour-50e-quand-on-est-jeune-et-fauche/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_size= »30″ button_font_weight= »200″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#6fb500″ button_border_color= »#6fb500″ button_bg_color_h= »#ffffff » button_text_color_h= »#6fb500″ button_border_color_h= »#6fb500″ animation_delay= »0″]Partir pour 50€ quand on est jeune et fauché [/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »transparent » margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ animation_delay= »0″]

[cmsms_text animation_delay= »0″]

Chaque année, la Région donne un coup de pouce à mille jeunes Rhônalpins de 16 à 25 ans pour partir  en vacances une semaine en Rhône-Alpes, tout compris. En déboursant seulement 50 € en plus du transport, le jeune vacancier peut ainsi partir dans un centre de vacances de Rhône-Alpes. La Région et ses partenaires prennent en charge le reste, soit 300€.

[/cmsms_text][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2014/12/16/partir-pour-50e-quand-on-est-jeune-et-fauche/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_text_color= »#7ab51d » button_border_color= »#6fb500″ button_bg_color_h= »#6fb500″ button_text_color_h= »#ffffff » button_icon= »cmsms-icon-export » animation_delay= »0″]En savoir plus[/cmsms_button][/cmsms_column][cmsms_column data_width= »1/2″][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2011/06/29/tourisme-social-solidaire-la-region-donne-aux-centres-de-vacances-les-moyens-de-se-relancer/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_size= »25″ button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#ffffff » button_text_color_h= »#004319″ button_border_color_h= »#004319″ animation_delay= »0″]Le renouveau des centres de vacances[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »transparent » margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ animation_delay= »0″]

[cmsms_text animation_delay= »0″]

Classes de neige, séjours pour enfants en difficultés… Le tourisme pour tous, c’est l’apprentissage du vivre-ensemble. Pourtant, il se porte mal. Le coût des rénovations et le désengagement des collectivités ont contribué au déclin des centres de vacances.

Le taux de départ en vacances chez les familles modestes est passé de 46 à 32 % entre 1998 et 2009. « Ce sont les enfants et les jeunes qui se trouvent le plus souvent privés de départ », estime Claude Comet, conseillère déléguée au tourisme et à la montagne. C’est pourquoi la Région soutient ces structures qui accueillent jeunes et familles n’ayant pas les moyens de partir en vacances par la création de la Maison commune du tourisme pour tous.

En Ardèche, le centre Lou Capitelle a pu se rénover. Pour « faciliter le départ de publics éloignés des vacances », il emploie une cinquantaine de personnes.

[/cmsms_text][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2011/06/29/tourisme-social-solidaire-la-region-donne-aux-centres-de-vacances-les-moyens-de-se-relancer/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#004319″ button_text_color_h= »#ffffff » button_icon= »cmsms-icon-export » animation_delay= »0″]En savoir plus[/cmsms_button][/cmsms_column][cmsms_column data_width= »1/4″][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2011/08/26/charte-des-stages-contre-la-precarisation-et-pour-une-veritable-formation-pendant-les-stages/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_size= »25″ button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#ffffff » button_text_color_h= »#004319″ button_border_color_h= »#004319″ animation_delay= »0″]Une charte des stages[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »transparent » margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ animation_delay= »0″]

[cmsms_text animation_delay= »0″]

« Un stage doit être un moment de formation et non un sous-emploi », estime Philippe Meirieu.

C’est pourquoi il a proposé la rédaction d’une charte des stages qui rappelle les droits et devoirs du stagiaire et de l’entreprise : un accompagnement, une évaluation, des missions en lien avec le projet de formation…

Cette charte est affichée dans les entreprises signataires.

[/cmsms_text][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2011/08/26/charte-des-stages-contre-la-precarisation-et-pour-une-veritable-formation-pendant-les-stages/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#004319″ button_text_color_h= »#ffffff » button_icon= »cmsms-icon-export » animation_delay= »0″]En savoir plus[/cmsms_button][/cmsms_column][/cmsms_row][cmsms_row data_width= »boxed » data_padding_left= »3″ data_padding_right= »3″ data_color= »default » data_bg_color= »#ffffff » data_bg_position= »top center » data_bg_repeat= »no-repeat » data_bg_attachment= »scroll » data_bg_size= »cover » data_bg_parallax_ratio= »0.5″ data_color_overlay= »#000000″ data_overlay_opacity= »50″ data_padding_top= »0″ data_padding_bottom= »50″][cmsms_column data_width= »3/4″][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2011/08/26/l%E2%80%99apprentissage-une-voie-de-reussite-dans-un-paysage-de-la-formation-equilibre/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_size= »30″ button_font_weight= »200″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#6fb500″ button_border_color= »#6fb500″ button_bg_color_h= »#ffffff » button_text_color_h= »#6fb500″ button_border_color_h= »#6fb500″ animation_delay= »0″]Apprentis : une meilleure qualité pédagogique[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »transparent » margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ animation_delay= »0″]

[cmsms_text animation_delay= »0″]

Malgré le désengagement de l’Etat, Philippe Meirieu a souhaité maintenir les aides aux employeurs d’apprentis et en particulier celle versée aux artisans et commerçants, aux petites entreprises.

Afin d’encourager les employeurs, il a fait voter une aide supplémentaire pour ceux qui acceptent de se former : « Nous voulons aller dans le sens d’une meilleure qualité pédagogique de l’apprentissage », a-t-il affirmé.
Les journées d’été de la Formation tout au long de la vie, organisées depuis deux ans, ont également participé à l’amélioration de la qualité de la formation.

Tous les centres de formation des apprentis sont devenus, au 1er janvier 2014, CFA écoresponsables et bénéficié de l’aide de la Région pour tenir leurs engagements.
La Région a structuré la filière bois en apprentissage, du CAP au diplôme d’ingénieur, car l’apprentissage doit être une véritable voie de promotion sociale.

Pour Philippe Meirieu, « Organiser la complémentarité des voies de formation permet d’enrichir le parcours de chacun. »

[/cmsms_text]

[cmsms_embed link= »https://www.youtube.com/watch?v=UjmupAV1DOQ » wrap= »true » animation_delay= »0″]

[cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2011/08/26/l%E2%80%99apprentissage-une-voie-de-reussite-dans-un-paysage-de-la-formation-equilibre/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_text_color= »#7ab51d » button_border_color= »#6fb500″ button_bg_color_h= »#6fb500″ button_text_color_h= »#ffffff » button_icon= »cmsms-icon-export » animation_delay= »0″]En savoir plus[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »solid » margin_top= »50″ margin_bottom= »50″ animation_delay= »0″]

[cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2014/10/21/economie-collaborative-avec-1d-touch-des-stephanois-inventent-le-streaming-musical-equitable/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_size= »30″ button_font_weight= »200″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#6fb500″ button_border_color= »#6fb500″ button_bg_color_h= »#ffffff » button_text_color_h= »#6fb500″ button_border_color_h= »#6fb500″ animation_delay= »0″]De nouveaux horizons musicaux pour les jeunes[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »transparent » margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ animation_delay= »0″]

[cmsms_text animation_delay= »0″]

Avec Internet, le monde de la musique s’est transformé sans réellement trouver de modèle économique satisfaisant pour les artistes.

En 2010, l’initiative 1D touch est partie de Saint-Etienne. Cette plateforme de streaming équitable est centrée sur les musiques indépendantes.

C’est une société coopérative qui gère les abonnements collectés sur un principe de transparence, dont 55 % servent à rémunérer les artistes du catalogue.

« Nous soutenons 1D touch, car c’est un véritable projet d’économie collaborative : face à ce qui ressemble à l’impasse de la filière musicale, des musiciens et des diffuseurs recréent ensemble un autre modèle », estime Cyril Kretzschmar, conseiller délégué à la nouvelle économie.

De plus, les écologistes ont obtenu que l’accès à cette plateforme soit incluse dans les avantages offerts aux jeunes Rhônalpins via la carte M’Ra.

C’est pour eux l’occasion de découvrir de nouveaux horizons musicaux.

[/cmsms_text][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2014/10/21/economie-collaborative-avec-1d-touch-des-stephanois-inventent-le-streaming-musical-equitable/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_text_color= »#7ab51d » button_border_color= »#6fb500″ button_bg_color_h= »#6fb500″ button_text_color_h= »#ffffff » button_icon= »cmsms-icon-export » animation_delay= »0″]En savoir plus[/cmsms_button][/cmsms_column][cmsms_column data_width= »1/4″][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2012/12/03/raccrochage-en-formation-des-reseaux-locaux-pour-remettre-les-jeunes-en-selle/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_size= »25″ button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#ffffff » button_text_color_h= »#004319″ button_border_color_h= »#004319″ animation_delay= »0″]Des réseaux locaux pour remettre les jeunes en selle[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »transparent » margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ animation_delay= »0″]

[cmsms_text animation_delay= »0″]

De nombreux jeunes ont décroché de l’école ou des formations qu’ils suivent et cessent toute activité. Ils ne sont accompagnés par aucune structure d’aide à l’emploi ou à la formation. Sous l’impulsion de la Région, des établissements scolaires, des centres sociaux, des organismes de formations et des missions locales s’associent pour leur proposer un projet de raccrochage, par la formation et pour l’emploi. Depuis sa création en 2011, 3855 jeunes ont bénéficié d’une action du plan de raccrochage.

Pour Philippe Meirieu, « Ce plan novateur a permis, grâce à un travail en partenariat, de redonner à ces jeunes, la possibilité de s’inscrire dans un projet dont ils sont fiers. »

[/cmsms_text][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2012/12/03/un-service-public-regional-de-la-formation-sprf-en-trois-volets/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#004319″ button_text_color_h= »#ffffff » button_icon= »cmsms-icon-export » animation_delay= »0″]En savoir plus[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »solid » margin_top= »30″ margin_bottom= »30″ animation_delay= »0″]

[cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2012/07/09/tarifs-sociaux-ter-septembre/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_size= »25″ button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_bg_color= »#ffffff » button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#ffffff » button_text_color_h= »#004319″ button_border_color_h= »#004319″ animation_delay= »0″]TER : un abonnement «Illico mensuel jeune»[/cmsms_button]

[cmsms_divider type= »transparent » margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ animation_delay= »0″]

[cmsms_text animation_delay= »0″]

Avant. Les abonnements élèves (-21 ans), étudiants (-26 ans) et apprentis (-23 ans) étaient les seuls disponibles pour les jeunes qui voyagent en TER.

Désormais. L’abonnement « Illico mensuel Jeunes » est ouvert à tous les jeunes de 18 à 25 ans sans condition de statut et aux étudiants et apprentis de moins de 18 ans.

Rentable à partir de 4 allers-retours, il offre jusqu’à 80% de réduction sur le parcours concerné. De plus, l’abonné bénéficie d’une réduction de 75 % sur tout le réseau TER. Le week-end, il peut en faire profiter à trois compagnons de voyage. Ce tarif est né à l’initiative des écologistes.

[/cmsms_text][cmsms_button button_link= »http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2012/07/09/tarifs-sociaux-ter-septembre/ » button_target= »blank » button_text_align= »center » button_font_weight= »100″ button_font_style= »normal » button_padding_hor= »20″ button_border_width= »1″ button_border_radius= »0″ button_text_color= »#004319″ button_border_color= »#004319″ button_bg_color_h= »#004319″ button_text_color_h= »#ffffff » button_icon= »cmsms-icon-export » animation_delay= »0″]En savoir plus[/cmsms_button][/cmsms_column][/cmsms_row][cmsms_row data_width= »boxed » data_color= »default » data_padding_top= »0″ data_padding_bottom= »50″][cmsms_column data_width= »1/1″][cmsms_quotes mode= »slider » animation= »bounceIn » animation_delay= »0″][cmsms_quote image= »1305|https://bilan-rhonealpes.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/672/files/2015/03/pierremeriaux.jpg|full » name= »Pierre Mériaux » subtitle= »Conseiller régional EELV »]

Notre groupe a beaucoup lutté contre la fermeture annoncée du lycée mounier à grenoble. Nous avons utilisé tous les moyens (politiques et judiciaires) pour obtenir la poursuite de l’activité de ce lycée, lieu d’excellence pédagogique et de mixité sociale. 

[/cmsms_quote][/cmsms_quotes][/cmsms_column][/cmsms_row]